Mr Bricolage
Choisissez votre magasin pour :
  • Accéder à ses coordonnées, ses horaires d'ouverture, ses services...
  • Consulter l'ensemble des produits et offres commerciales disponibles

Quel poêle à granulés choisir ?

Le poêle à granulés à la cote. Il affiche de belles performances énergétiques, il utilise un combustible écologique, le granulé de bois, et offre un confort d’utilisation sans trop de contraintes. Ajoutez à ceci un côté design et décoratif qui apporte un vrai atout charme à son intérieur.

Le plaisir des flammes est un spectacle dont on se lasse peu. Si le marché des poêles à granulés est en plein essor, tous les modèles ne se valent pas. Voici quelques conseils pour bien choisir votre appareil de chauffage.

Mode de fonctionnement du poêle à granulés

Le poêle à granulés dispose d’un mode de fonctionnement automatique. Grâce à son utilisation programmable, il se révèle autonome pour chauffer l’espace.

Un fonctionnement automatique

Le poêle à granulés dispose d’un mode de fonctionnement automatique. Grâce à son utilisation programmable, il se révèle autonome pour chauffer l’espace.

La combustion des granulés

Pour permettre une combustion optimale des granulés, le poêle dispose d’une arrivée d’air. Certains modèles possèdent une double combustion, celle pour les granulés et celle pour les gaz générés par cette première combustion.
Les fumées sont ensuite extraites par le conduit d’évacuation, menant sur le toit ou en façade, selon les modèles de poêles à pellets.

Le combustible

Le poêle à granulés fonctionne, comme son nom l’indique, avec des granulés de bois. Aussi appelés pellets, ils sont le produit d’un compactage de sous-produits du bois comme la sciure. Le pellet dispose d’un taux d’humidité très faible (moins de 10 %). Une qualité qui fait de lui le meilleur biocombustible en termes de rendement, nettement plus intéressant que les bûches. C’est d’ailleurs pour cette raison que le rendement des poêles à granulés est supérieur à 90 %. Cette source d’énergie écologique offre une excellente combustion et peu de cendres. Ce qui, pour l’entretien, est un véritable atout.

Les différents types de poêles à granulés

Les poêles à granulés ont un mode de chauffage différent selon les technologies utilisées.

Le poêle à granulés ventilé

Ce type de poêle diffuse la chaleur dans la pièce grâce à un système de ventilation, placé devant l’appareil ou sur le dessus. La montée en température de la pièce est rapide après la mise en marche du poêle. En revanche, le bruit du ventilateur est un inconvénient surtout quand le poêle à pellets est installé au cœur de la pièce de vie.

Le poêle à convection naturelle

La chaleur s’accumule dans le corps du poêle pour être ensuite diffusée naturellement. La montée en température est plus lente, mais aussi plus silencieuse. Ce type d’appareil ne peut être utilisé qu’en chauffage d’appoint. Sauf si, bien sûr, l’habitation est extrêmement bien isolée. Ce sont les modèles de poêles les moins courants désormais.

Le poêle à granulés canalisable

Ces poêles à bois sont conçus pour être reliés à un système de canalisation, pour permettre la diffusion de la chaleur dans d’autres pièces de la maison. L’air chaud est alors transmis par des ventilateurs. Cette installation transforme alors le poêle en chauffage principal, en remplacement par exemple d’une chaudière au fioul.

Le poêle mixte

Le poêle mixte utilisent deux combustibles : le pellet et la bûche. Les granulés sont utilisés pendant les absences de l’utilisateur et les bûches quand il est là pour remplir le foyer. Ce type de poêle allie le côté pratique et économique du poêle à pellets et le charme du chauffage au bois plus traditionnel. 

Avantages et inconvénients du poêle à granulés

Le poêle à granulés séduit grâce à une large série de points forts que les inconvénients ont bien du mal à ternir.

Les avantages

Autonomie : avec un système de fonctionnement automatique et programmable, votre intervention se limite à remplir la trémie et à nettoyer le bac à cendres de temps en temps.

Performance : le granulé étant un combustible à haut rendement, le poêle à granulés offre d’importantes performances énergétiques.

Économique et écologique : le pellet n’est pas cher à l’achat. Combustible naturel, il ne contient aucun produit chimique.

Gain de place : les granulés de bois ou pellets demandent moins de place pour être stockés.

Faible entretien : comparé à un poêle à bois dont la combustion des bûches donne beaucoup de cendres, celle des pellets en procure très peu. L’entretien est donc moins régulier.

Les inconvénients

Électricité : ces appareils de chauffage ont besoin d’électricité pour leur allumage. En cas de panne de courant, ils sont inutilisables.

Le prix : ce type d’appareil de chauffage est plus cher à l’achat mais il bénéficie d’aides financières.

Le ramonage : si l’entretien est facilité, le ramonage est obligatoire deux fois par an pour nettoyer le conduit de cheminée.

Les principaux critères pour choisir un poêle à granulés

Le choix d’un poêle à granulés de bois dépend des besoins en chauffage du ménage. Ces critères sont essentiels pour trouver le modèle le plus adapté à votre mode de vie.

La puissance

La puissance du poêle à pellets dépend de l’espace à chauffer. Plus cet espace est grand et plus vous avez besoin de puissance. Mais attention, inutile de sur-dimensionner votre poêle ! En fonctionnant en sous-régime, l’appareil risque de s’encrasser et de tomber en panne rapidement.
Pour déterminer la puissance dont vous avez besoin, il faut compter 1kW pour 10 m² (pour 100 m², vous avez besoin d’un poêle de 10 kW). Mais ce calcul n’est pas valable si votre logement est bien isolé et aux normes RT-2012. Pour ces 100m², la puissance nécessaire descend à 6 kW. Un professionnel peut vous aider à déterminer votre besoin en fonction de votre logement.

La taille du réservoir

La trémie, ce réservoir de pellets de bois, peut stocker de 15 à 50 kg de granulés selon les modèles de poêle. Cette capacité de stockage détermine l’autonomie de votre appareil.

Le niveau sonore

Si vous comptez installer votre poêle à granulés au milieu du salon, au cœur de l’espace à vivre, vous devez prendre en compte son volume sonore. Les poêles à granulés de bois ont tendance à avoir un bruit de soufflerie. Optez pour un modèle silencieux.

La programmation et les différents modes

Outre le confort thermique, le poêle à granulés offre un vrai confort d’utilisation grâce à la possibilité de programmer le système de chauffage, selon des plages horaires, une température souhaitée, un mode réveil, etc. L’utilisation d’une télécommande est même possible. Si vous aimez les objets connectés, certains poêles peuvent même se commander de votre smartphone.

Les aides financières

L’investissement d’un poêle à granulés étant important, n’hésitez pas à choisir un modèle labellisé Flamme verte pour obtenir un crédit d’impôt. 

Le design

Outre l’aspect pratique et technologique du poêle à pellets, n’oubliez pas non plus le design de l’appareil. Le critère décoratif est certainement l’un des plus déterminants qui vous guidera vers un modèle plutôt qu’un autre. Ce poêle, installé bien souvent dans la pièce à vivre, doit s’harmoniser avec la décoration intérieure.

Une fois votre poêle à granulés sélectionné selon vos critères essentiels, n’hésitez pas à faire appel à un installateur professionnel certifié RGE pour sa mise en place dans votre intérieur.

Découvrez notre conseil vidéo

Pour plus d'inspirations, de jeux, de conseils et de tutos | Rejoignez-nous